PINEBOOK : un PC Portable open source

En faisant quelques recherches pour l’achat d’un nouveau PC je suis tombé sur PINEBOOK.

PINEBOOK est un de ces projets Kickstarter qui arrivent à leur fin. Ainsi ils proposent l’achat d’un PC Portable 11,6″ à 89$ ou 14″ à 99$. Cette gamme de prix m’intéresse grandement car on a rarement besoin d’un PC puissant pour faire quelques présentations ou bien naviguer sur internet et programmer simplement. Je me suis donc renseigner sur ces deux PC Portable qui n’ont pour différence que la taille de l’écran (et donc celle du portable).

PC Portable PINEBOOK

Les spécifications sont les suivantes : un processeur 1.2GHz 64-Bit Quad-Core ARM Cortex A53, 2 GB LPDDR3 de mémoire vive et 16 GB eMMC 5.0 pour le stockage du système.

On retrouve les caractéristiques d’une carte PINE64 (concurrent du Raspberry Pi). Le processeur devrait être globalement aussi performant que celui du Raspberry Pi 3. La mémoire vive de 2 Go est à la fois rassurant et inquiétant. Hors de question de mettre un système trop lourd. Ils proposent de base Ubuntu MATE, mais vous pouvez le remplacer par une autre distribution Linux, ou même par Android. Bien que 2 Go correspondent à 2x plus que le Raspberry Pi 3, c’est encore très juste pour être dans une utilisation agréable et complète de l’ordinateur. 4 Go serait l’idéal absolu. Il faudra donc se retenir d’ouvrir trop de pages internet en simultané. Niveau stockage, la carte eMMC ressemble beaucoup à une carte SD et permet avec ses 16 Go d’utiliser pleinement un système d’exploitation qui prendra rarement plus de 8 Go. De plus un port externe permet d’ajouter une carte Micro SD ce qui pourra agrandir le stockage total de la machine et convenir à toutes les utilisations.

Connecteurs côté gauche du PINEBOOK

Passons ensuite à la connectique. Je passe sur le port de Micro SD que j’ai déjà évoqué. Niveau sans-fil on a du WiFi 802.11 b/g/n qui conviendra à tous les réseaux sauf les plus récents 802.11 ac. Mais ce n’est clairement pas un soucis vu que la transition totale vers le ac n’est pas pour demain. Les autres compatibilités vous suffiront amplement. Le Bluetooth en version 4.0 est aussi présent et pour un PC portable à moins de 100$ c’est une chose exceptionnelle. 2 ports USB 2.0 sont présents sur les côtés. On pourrait râler qu’ils ne sont pas 3.0, mais je ne pense pas qu’on ait besoin d’USB 3.0 sur PC dont la vocation est de se balader sur internet et où le stockage est limité donc les copies depuis des supports externes seront rares. Fonctionnalité remarquable, le port Mini HDMI pour déporter son bureau sur un autre écran ou vidéo-projecteur : une perle rare pour un PC à ce prix. Enfin un connecteur Jack permet de brancher son casque ou ses écouteurs pour profiter d’un meilleur son.

Connecteurs côté droit du PINEBOOK

Niveau apparence extérieure et caractéristiques physiques on trouve une finition d’ensemble qui fait penser à un MacBook de par sa couleur mais aussi son logo juste sous l’écran. Le clavier est en QWERTY, ce que nous pouvons regretter. Aucune version AZERTY n’est disponible. Vu ses dimensions assez faibles, le pavé numérique est absent et certaines touches comme « Entrée » ne sont pas d’une taille complète. Le Touch-pad est assez classique. Certains testeurs trouvent sa matière trop proche des touches de clavier et donc pas assez lissent pour véritablement glisser dessus. Les deux versions ont un écran 1366×768 pixels ce qui est largement suffisant pour cette taille (14″ ou 11,6″). Une caméra de fortune est intégré au dessus de l’écran avec un petit 0,3 MégaPixels et une résolution de 640×480. Enfin le poids de l’ensemble fait entre 1kg et 1,2kg suivant la version que vous prenez. C’est un avantage certain car le PC est très léger, mais en contrepartie sa stabilité est faible lorsque vous inclinez l’écran trop vers l’arrière (d’après les testeurs).

Une batterie Lithium Polymer de 10000 mAH est incluse à l’intérieur. Elle permet d’avoir une autonomie de 10H avec un temps de charge total de 6H ce qui est assez honnête. Le soucis principal reste la garantie qui se limite à 30 jours, or vu que le produit est expédié de Chine ou des États-Unis, vous pouvez considérer que vous n’avez plus aucune garantie une fois reçu.

Bilan : sans avoir testé en mais propre, mais en recoupant les différents tests je peut dire que c’est une bonne affaire pour tous les bricoleurs qui n’ont pas peur de Linux. L’ensemble est vraiment satisfaisant pour le prix. Certains points négatifs seront je l’espère corrigés lors de la prochaine itération qui devrait peut-être arriver en 2018 avec notamment une carte plus puissante. Le clavier QWERTY peut rester une difficulté majeure pour nous.

Je ne met pas les liens vers les différents tests car ce sont presque tous des vidéos YouTube qui montrent réellement le PINEBOOK : https://www.youtube.com/results?search_query=pinebook

PINEBOOK

Laisser un commentaire