Mageia 6 : Une distribution française élégante

Mageia est une distribution Linux basée sur les .rpm pour les paquets logiciels.

Elle fournie 3 bureaux différents : KDE, Gnome et LXDE.

Étant grand fan de KDE j’ai donc testé dans une machine virtuelle Mageia 6 avec le bureau KDE. J’avais des reproches de stabilité à faire par le passé concernant Mageia, mais il est vrais qu’utiliser uniquement des versions de logiciels LTS (Long Term Support) permet à la distribution de miser sur un certain équilibre.

Je ne conseillerai pas forcément Mageia à tout le monde, notamment à ceux qui aimeraient profiter des dernières nouveautés de KDE par exemple. Pour ceux là je conseillerai plutôt Fedora avec le bureau KDE. Néanmoins pour les autres, ceux qui veulent une stabilité à tout épreuve quitte à avoir des logiciels sans nouvelles fonctionnalités depuis plus d’un an, alors Mageia est faites pour vous. Certains logiciels non critiques sont eux mis à jour plus régulièrement ce qui est appréciable.

Un cas d’utilisation que je trouve parfais avec Mageia concerne les HTPC. Vous savez ces PC de salon dont on utilise surtout les facultés de décodage vidéo pour profiter de contenus de divertissement sur son écran plat. Et bien mon HTPC avait au départ Ubuntu lorsque je débutais en informatique. Mais Ubuntu s’est révélé très problématique lors de mises à jour. Puis j’y ai installé Fedora toujours avec Kodi comme seule interface graphique. Fedora tourne très bien mais on arrive à 2 problèmes : les mises à jour fréquentes qui peuvent occasionner des bugs et un support limité à 1 an, le mieux étant de mettre à jour vers la version suivante de Fedora tous les 6 mois.

C’est pourquoi je pense que Mageia sera parfaite. En plus d’être la représentante française des distributions Linux, elle est orientée sur une stabilité avec des sorties majeure tous les 18 mois. Mageia 7 est donc prévue au plus tard pour Janvier 2019. Elle aurait déjà due pointer le bout de son nez dès Avril 2018 mais il y a toujours du retard. On se consolera en appréciant Mageia 6 comme il se doit. C’est pourquoi avoir une distribution stable sur un HTPC qui sera valable pendant 18 mois (ce qui laisse le temps de mettre à jours vers la suivante) est une aubaine.

Plus largement, ayant mes réticences concernant Debian, j’irai peut-être même jusqu’à conseiller Mageia sur les serveurs personnels que l’on pourrait avoir chez soi.

Je pense installer Mageia d’ici quelques mois sur l’HTPC, j’écrirai un nouvel article pour vous faire mon retour autant sur l’utilisation que l’installation et les différences notables avec Fedora.

En attendant n’hésitez pas à soutenir Mageia de la manière qui vous plaira, ils en ont besoin, surtout en sachant que Korora (la Fedora pour débutants) n’est aujourd’hui plus maintenue faute de main d’œuvre.

https://www.mageia.org/fr/

Laisser un commentaire